Juste et sans effet de style, cette ancienne usine désaffectée des années 1950, située dans la banlieue Est de Paris, est devenue le nouveau terrain de jeu d’une femme créative et pétillante. A la visite de ce loft lumineux.
Cécile a vécu de belles années  en plein cœur de Paris, proche de la place d’Italie. Mais un jour son cinquante mètres carrés, où elle avait aussi installé son bureau, s’est avéré vraiment trop exigu pour vivre avec son fils. Son besoin d’espace est devenu une vraie nécessité. Son idée ? Rester proche de la capitale mais trouver un grand espace brut où tout imaginer ! Graphiste, elle avait l’habitude de parcourir la banlieue Est de Paris pour se rendre chez  son imprimeur, c’est assez naturellement qu’elle a décidé de chercher un lieu atypique dans cette zone. Une petite annonce dans un journal, une première et unique visite dans cet ancien atelier de peinture, bâti dans les années 1950.
Et un véritable coup de foudre pour le volume. L’endroit, immense et vendu « à la coupe » est inoccupé depuis huit ans, les travaux s’annoncent titanesques. « Tout était totalement délabré avec des tonnes de déchets, il fallait avant tout désamianter, éliminer toute trace d’arsenic avant d’imaginer le début des travaux » se souvient Cécile.

Article complet sur l’ancienne usine à un loft lumineux à retrouver dans Maisons à Vivre n°26