L’épopée de la décoration géométrique

Le déferlement de motifs géométriques ne vous a pas échappé : triangles, losanges ou cercles et demi-cercles ornent aussi bien la vaisselle que les murs en passant par les coussins. Un succès sans doute lié à cette faculté qu’ont ces motifs d’embellir en toute simplicité n’importe quel objet.

Les motifs géométriques sont aujourd’hui utilisés dans tous les secteurs de la décoration. Plusieurs grandes tendances se dessinent. La plus évidente se réclame sans surprise de l’influence scandinave. Plus discrètes, deux tendances influencées par les mouvements Bauhaus et Memphis opèrent aussi leur percée.

L’influence scandinave

Décalés, colorés, ludiques. On aime la dynamique graphique des motifs scandinaves. Puisque la simplicité est au cœur des intérieurs nordiques, il n’est pas étonnant d’y rencontrer ces imprimés. Ils s’épanouissent la plupart du temps sur une toile de fond blanche chargée de renvoyer la lumière dans des pays privés de soleil six mois sur douze. Quelques touches de noir apportent une jolie note graphique. « Les couleurs viennent quant à elles égayer le tout », », écrit Sonia Lucano dans son livre Esprit Scandinave. « Mais pas des couleurs trop vives, non, juste des pastel vifs, des couleurs « sorbets ». Des harmonies de rose poudré, vert amande, bleu ciel, jaune moutarde. Tout un tas de camaïeux de gris, de gris vert, de gris bleu, de grèges, jusqu’au kaki. » Un univers que l’on retrouve chez Ferm Living. La « it » marque danoise doit d’ailleurs son succès à ses fameux motifs géométriques ludiques et chaleureux inspirés des années 50.

L’influence du Bauhaus

Le mouvement décoratif du Bauhaus est avant tout empreint de sobriété. On peut traduire Bauhaus par « maison de la construction ». Fondée en 1919 par Gropius, cette école allemande prône rapidement un style rationnel, fonctionnel, sans fioriture ni ornementation. Sa visée : unifier pour rendre accessible au plus grand nombre. Il s’identifie à ses couleurs et ses surfaces lisses. La qualité des matériaux est mise en avant. Ce sont plus précisément l’acier et le verre qui sont travaillés. C’est la fonction de l’objet qui guide sa forme et fait sa beauté. Et non l’inverse. Dans cet univers dépouillé, on ne se permet que des formes simples, donc géométriques, cubiques et arrondies.

Article complet sur la décoration géométrique et ludique dans Maisons à Vivre N°23