Vous avez beau être d’excellents nageurs, un accident peut toujours se produire, notamment lorsque vous vous baignez dans des plans d’eau naturels et dans des piscines privées. Pour éviter les noyades, voici quelques recommandations que vous devez suivre.

Respecter la signification des couleurs des drapeaux

Avant de plonger dans un plan d’eau localisé dans un milieu naturel (une plage), il faut toujours s’informer sur les conditions en rapport à la baignade. La première chose à faire est de repérer la zone signalée par un étendard vert. Cette couleur signifie qu’aucun danger particulier n’est détecté à cet endroit et que des sauveteurs veillent au grain.

Si la portion de plage est délimitée par des drapeaux jaune orangé, cela signifie que les baigneurs doivent observer la plus grande prudence. Bien que cette zone de baignade soit surveillée, il se peut que les éléments naturels viennent troubler la sécurité des baigneurs.

Lorsque le drapeau rouge est hissé, cela signifie qu’il est formellement interdit de se baigner.

Tenir compte de son état de santé

Pour éviter qu’un accident ne se produise, les baigneurs doivent être en bonne santé. Au moindre doute sur l’état de santé, il est recommandé de ne jamais se baigner. En effet, les douleurs musculaires et les frissons peuvent être le signe d’une défaillance des organes, donc la prudence est de rigueur. Il est préférable d’écouter son corps pour prévenir les accidents mortels.

Les baigneurs doivent également s’informer sur la qualité de l’eau de leur zone de baignade pour éviter tout accident d’origine médical. Près des sites, les plaisanciers trouveront des panneaux d’informations qui les informent sur les conditions de la mer.

Respecter les normes d’entrée dans l’eau pour éviter l’hydrocution

La consommation d’alcool et l’exposition prolongée au soleil peuvent engendrer une hydrocution surtout en cette période estivale. Aussi, après s’être exposé au soleil, il est conseillé de rentrer dans l’eau progressivement. Commencez par mouiller le dos, le buste et les épaules avant de vous immerger entièrement. Comme la nage dans un milieu naturel est plus difficile qu’en piscine, assurez-vous d’avoir un bon niveau de natation avant de vous aventurer au large.

En cas de danger imminent en mer, les baigneurs doivent garder leur calme et se laisser porter par le courant et les vagues. C’est ainsi que l’on préserve sa force. En cas de fatigue, il faut s’allonger sur le dos pour dégager les voies respiratoires en attendant que les secours arrivent. Pour passer une vague, il faut plonger en dessous, bien avant qu’elle atteigne sa zone d’impact.

En milieu naturel, il faut être vigilant en présence des enfants. Il faut toujours les avoir à l’œil même s’ils sont équipés de bouées, de gilets et de brassards.

Comment prévenir les noyades à la piscine ?

Qu’il s’agisse d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, il faut toujours doter le bassin d’un dispositif de sécurité à l’exemple des barrières de protection, de l’alarme sonore ou de la bâche de sécurité. Des experts tels que Aladdin Concept se sont spécialisés dans ce domaine afin de limiter au maximum les risques encourus près des piscines.

Par précaution, il faut poser près de la piscine des équipements qui permettent de réagir au plus vite en cas de noyade. Une bouée et une perche seront d’une grande utilité.