CLASSIQUE, LE BÉTON CIRÉ : NATUREL OU COLORÉ…

Nous connaissons tous le béton ciré, sa beauté minérale et soyeuse, plus ou moins satinée. Lorsqu’en 1992, Francesco Passaniti, innove et propose des sols en béton ciré, il crée l’événement. Depuis, l’enthousiasme pour ce type de sol n’a jamais cessé.

« Aujourd’hui lorsque les gens parlent de béton décoratif, ils utilisent le terme de béton ciré » , indique F. Passaniti, « En 1991 j’ai commencé à travailler le béton, avec la très ancienne technique du terrazzo (granulas de marbre et béton) Pour magnifier la couleur et le protéger on utilise une cire pour minéraux, composée, comme dans l’Antiquité, d’un mélange à base d’huile de lin. A cette époque les journalistes qui m’ont interviewé ont repris ce terme de « béton ciré » qui depuis est devenu un terme générique. »

En général les bétons coulés et cirés ont une épaisseur assez fine. Selon le support qui les reçoit et les produits utilisés, elle varie de 5 à 12 mm. Ces bétons peuvent être naturellement gris, ivoire, ou colorés. Pour cela, seuls des oxydes minéraux sont utilisés comme pigments.
Comptez entre 88€ à 165€ TTC/m2 selon l’entreprise.

UN SOL EN DALLES BÉTON, POURQUOI PAS ?

Le béton ciré existe aussi en dalles à coller de 10 à 15 mm. Celles en béton Ductal offrent une très bonne résistance pour un poids allégé. Les dalles en béton sont généralement de grandes tailles et permettent d’installer un sol rapidement. Pour des projets spécifiques, le sur mesure est a étudier avec un fabricant. Ces dalles sont aussi disponibles en différentes teintes. Elles se posent par encollage sur un sol sain et stable.

Article complet sur le béton dans la maison dans Maisons à Vivre N°30