Prenez un appartement haussmannien à la distribution et aux volumes ultra classiques. Faite-le revisiter par une amoureuse des couleurs, qui casse les codes et vous obtiendrez cet appartement, coloré et gai.

Avec ses 3 m 20 de hauteur sous plafond et ses grandes pièces lumineuses grâce aux portes fenêtres donnant sur le balcon, nous sommes tout de suite tombés sous le charme de cet appartement ” explique  Delphine. La seule chose qui m’embêtait c’était ce côté un peu convenu, tant dans la distribution des pièces que dans les éléments architecturaux. J’aime le style classique, mais il peut vite devenir oppressant et ostentatoire.”  poursuit la jeune femme. Moulures, magnifique parquet en point de Hongrie et murs blancs, ces détails séduisent mais donnent une apparence un peu froide et austère à l’ensemble… C’était sans compter l ‘envie de s’amuser avec la décoration intérieure, manifestée par la nouvelle propriétaire !

UNE MISE EN SCÈNE AUDACIEUSE
Comme l’appartement était en bon état et qu’il n’y avait donc pas de gros travaux à prévoir, Delphine s’est occupée seule de toute la décoration. Elle a décidé de choisir une couleur, sorte de fil conducteur de toute la déco, appliquée sur les portes, les encadrements, frontons et moulures! «J’aime beaucoup ce bleu turquoise, assez doux, très lumineux que j’avais découvert lors d’un voyage en Indes. C’est une nuance qui reste dans l’air du temps, et permet de travailler des tonalités plus monochromes”  explique Delphine. Pour tapisser les murs du salon, elle a utilisé du papier peint … mais toujours dans l’optique de casser les codes, plutôt que de les habiller tous avec le même modèle, la jeune femme a choisi deux papiers différents, l’un très « pointilliste » l’autre avec de grosses fleurs, déclinés en 2 coloris… Des détails pop et flashy qui font toute la différence et créent une surprise bienvenue dans ce volume.

UNE CUISINE GÉNÉREUSE
L’autre atout majeur de l’appartement, c’était  une grande cuisine s’ouvrant sur le salon. « C’est une pièce très conviviale! » Explique Delphine. Pour réaliser une transition douce entre le salon et la cuisine, la crédence de cette dernière à été travaillée avec de la pâte de verre qui reprend pour partie le bleu turquoise du salon en l’assombrissant de nuance vert bouteille. Plutôt qu’un « vrai » mobilier de cuisine, Delphine a eu l’idée d’y ajouter des meubles et accessoires de style industriel. Une immense  table, provenant d’un ancien atelier de chapeaux, des chaises industrielles ou des suspensions au style rococo, qui complètent l’ensemble avec brio. Grâce à un parti pris chromatique affirmé, cet appartement qui aurait pu être sage et convenu est devenu aussi personnel qu’agréable à vivre.

 

Article complet sur cet Appartement coloré à retrouver sur le magazine Maisons à vivre N°28