Commencez par démonter, puis nettoyez soigneusement la suspension à l’éponge, avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle. Laissez bien sécher. Installez-vous sur le balcon ou dehors, sur une surface plane et protégée avant de commencer à bomber la suspension en débordant largement de l’objet. Travaillez avec un geste régulier en débordant largement de l’objet pour ne pas faire de surépaisseur. Si le premier passage n’a pas recouvert de manière homogène toute la surface de votre suspension, laissez sécher et repassez une couche. Il est préférable de faire deux couches fines plutôt qu’une seule épaisse. Lorsque la peinture est parfaitement sèche, tracez votre texte au crayon de papier, puis repassez-le au feutre opaque blanc. Une fois l’ensemble bien sec, remontez votre suspension et installez-la, après avoir coupé le courant électrique. Attention… Vous n’avez pas le droit à l’erreur ! Pour vous aider, vous pouvez aussi faire un calque des lettres et le reporter sur la suspension.

Article complet sur une transformation radicale suspension indus’ à retrouver dans Maisons à Vivre n°27