« Si l’on plantait autrefois la rhubarbe près des tas de fumier, ce n’est pas un hasard, nous explique Mathieu, c’est une plante très gourmande qui aime les sols riches ». Agriculteurs, Mathieu et son fils Valentin ont délaissé vaches et céréales pour se consacrer exclusivement…