Pour Églantine, la brocante est une longue histoire d’amour, qui dure depuis son enfance et se poursuit tous les jours… fan de brocante fan de brocante.

Longtemps présentatrice de Jour de Brocante et désormais chroniqueuse dans l’émission Midi en France sur France 3, Églantine Eméyé a reçu Maisons à vivre chez elle, à Paris. Installés dans son loft joliment décoré d’une multitude de meubles et d’objets anciens, nous avons discuté de l’origine de son goût pour la broc’ : « Enfant, j’étais fascinée par ces objets un peu mystérieux que ma mère collectionnait. Les étagères en étaient couvertes et ma mère était intarissable sur chaque pièce, évoquant une cousine adorée, une grand-mère à moustache ou une amie perdue de vue… En fait, ce qui me subjuguait c’étaient les histoires de ces objets, leur  vie avant nous » . Alors ne vous étonnez pas si un matin de déballage dans une petite bourgade au cœur de la France, vous croisez la longue silhouette élégante d’Églantine… Elle a attrapé le virus, chine presque tous les dimanches, déniche un bol des années 50 à filet bleu et décoré de fleurs rouges, une petite table en chêne « qui sera parfaite en table basse, une fois qu’on lui aura coupé les pieds » ou une commode en bois blanc qui une fois repeinte, se transformera en un rangement pratique pour les enfants. Vous l’aurez compris, l’auteure du livre La Brocante d’Églantine ne se limite pas à trouver des trésors, mais bien à les relooker. « J’aime beaucoup l’idée que ces objets puissent aussi avoir une utilisation plus actuelle, plus déco. J’ai déniché l’été dernier, toute une série de moules à chocolat. Les plus anciens, du XVIIIe , sont en étain et plomb.

Article complet sur Églantine Eméyé fan de brocante à retrouver dans Maisons à Vivre n°25