Les fleurs à bulbes sont très simples à cultiver à l’intérieur ou sur le balcon, offrant, au creux de l’hiver, une fl oraison avant l’heure… Essayez, c’est facile !

Amaryllis, au superbe port, petits crocus et muscaris, jacinthes qui embaument, narcisses, mais aussi tulipes simples et doubles… Toutes ces fleurs se forcent sans difficulté. Le « forçage » dans le jargon jardinier consiste à recréer artificiellement les conditions hivernales pour hâter la floraison. Mis au frais, les bulbes s’imaginent en hiver. Dès qu’ils sont dans une ambiance plus chaude, pour eux, c’est le printemps et ils poussent. Les bulbes ainsi forcés ne refleuriront plus, à part l’amaryllis, dont c’est le principal mode de culture en intérieur. Il existe 2 principaux types de forçage : dans l’eau ou dans le gravier. Dans un vase, la technique la plus simple Le forçage sur carafe est une technique qui remonte au XVIIe siècle. Particulièrement adapté aux jacinthes et aux amaryllis, ce type de forçage requiert de s’équiper d’une carafe dite « à bulbe » dans laquelle, l’utilisateur versera une quantité importante d’eau. Tout en évitant que le bulbe Les fleurs à bulbes sont très simples à cultiver à l’intérieur ou sur le balcon, offrant, au creux de l’hiver, une fl oraison avant l’heure… Essayez, c’est facile !

Article complet sur les bulbes des fleurs en hiver à retrouver dans Maisons à Vivre n°25