CONFIGURATION ET ENCOMBREMENT

Le choix de la forme de votre canapé dépendra de la place qu’il occupera dans la pièce et de la façon dont il s’harmonisera avec vos éléments de décoration.

Le canapé traditionnel, droit ou fixe, reste un grand classique. Le canapé d’angle pourra se glisser dans un coin de la pièce et vous fera gagner espace et convivialité. Le convertible possède tous les avantages du canapé fixe et dispose, en plus, d’une possibilité de couchage.

Il faut bénéficier d’une pièce de 20 m2 minimum pour pouvoir investir dans un grand canapé dont les dimensions standards varient de 2 à 3,50 m, avec une hauteur d’assise comprise entre 70 et 90 cm et une profondeur (ou largeur) s’échelonnant de 1 à 2,50 m… Pas assez de place ? Optez pour un 2 places et ajoutez un petit fauteuil.

LES XXL ONT LA COTE !

Aucun salon ou espace à vivre n’est vraiment accueillant ni confortable sans un canapé. Nombreux sont ceux qui estiment qu’un tel meuble doit être de grande taille et certainement l’accessoire le plus important de votre salon, influant sur l’ensemble de votre déco.

Choisir un grand canapé permet aussi de structurer et de mieux distribuer une pièce, en délimitant par exemple la cuisine et la pièce à vivre, ou en protégeant la zone de jeux des enfants. Pour que votre canapé épouse parfaitement votre pièce, il est important de choisir les bonnes dimensions. N’oubliez pas de prendre, au préalable, les mesures précises de l’endroit où il sera placé. Sachez que pour choisir la taille d’un canapé, il vous faut connaitre trois dimensions : largeur x profondeur x hauteur.

Côté confort : Quel canapé choisir ?

Vous aimez être bien soutenu une fois assis ? Vous adorez vous enfoncer profondément dans votre canapé et être comme enveloppé ? Le confort d’un canapé « se mesure » à l’aide de 2 critères, aussi importants l’un que l’autre : la densité et la portance. La densité est la résistance du matériau utilisé, pour l’assise et le dossier. C’est elle qui vous permet de vous enfoncer plus ou moins profondément dans votre canapé. En cas de mousse à faible densité, on va s’enfoncer beaucoup. A l’inverse, une mousse à densité élevée résiste davantage au poids du corps.

Article complet sur les canapés XXL dans Maisons à Vivre n°36