Sur l’île préservée de Porquerolles, il faut visiter le jardin Emmanuel Lopez, nommé ainsi en hommage à l’ancien directeur du Conservatoire du Littoral. Emmanuel Lopez (1948-2009) fut le rempart discret des côtes françaises contre l’urbanisation. De 1994 à 2004, il fut directeur du Parc national de Port-Cros-Porquerolles et contribua à son rayonnement international. Mais la montée en puissance du tourisme, dégradant les écosystèmes, l’oblige à agir dans le domaine de l’aménagement et de la sensibilisation des visiteurs à la fragilité du littoral. Et c’est bien dans cette optique que l’on découvre ce jardin, véritable havre de paix. Détruites durant la guerre, les dépendances et la maison principale de François-Joseph Fournier, propriétaire de l’île depuis 1912, avaient été investies par des centaines de palmiers, d’oliviers,
de figuiers, d’arbousiers… Bref, une sorte de forêt vierge enchantée.

Et chez vous ?

Un jardin méditerranéen est avant tout un jardin odorant. Les effluves de la sauge, du thym et du romarin réjouiront à la fois votre odorat et vos papilles car vous pourrez les utiliser en cuisine pour joindre l’utile à l’agréable. Vous trouverez de nombreuses vivaces s’accommodant de conditions de sécheresse importantes. N’hésitez pas à leur adjoindre des plantes succulentes comme les Sedum ou les Aeonium qui orneront l’hiver de leur belle floraison. La lavande, plante emblématique des jardins du Sud, fera aussi partie des indispensables. Graphique, odorante et facile à cultiver sur terrain sec et pauvre, elle a tout pour vous séduire.

Visite complète du jardin Emmanuel Lopez à Porquerolles dans Jardins à Vivre N°4