N ’hésitez pas à jouer avec les motifs et les unis, à les associer, notamment si vous avez des ouvertures de grandes hauteurs. Si vous optez pour des doubles rideaux avec un motif imprimé ou tissé, vous pouvez soit l’assagir en lui adjoignant un uni coordonné soit, au contraire, le dynamiser en choisissant un motif coordonné. Futés, les éditeurs possèdent tous des gammes de coordonnés qui nous simplifient la tâche.

Les matières naturelles… et les autres !

Le lin, c’est probablement le plus ancien des textiles, puisque l’on trouve sa trace dès le néolithique ! Doux, confortable, avec un magnifique tombé, vous le trouverez sous forme de grosse toile unie ou imprimée pour des doubles rideaux, ou en voile presque transparent pour de superbes voilages.
Le coton, c’est le leader du marché. Généralement peu coûteux, il est coloré, blanc ou imprimé. Un sergé de coton au beau tombé, un organdi pour de légers voilages ou un chintz imprimé pour des stores. Le
coton « tombe » bien… mais ne dure pas éternellement.
La laine, superbe, les lourds doubles rideaux en flanelle qui donnent une note ultra chaleureuse. Regardez aussi du côté des jersey ou des tweed. Vous êtes couturière ? N’hésitez pas à faire un petit tour au rayon des lainages pour la confection. Si ce n’était leur laize, généralement de 90 ou 140 cm, qui implique un surcroît de couture, ils possèdent souvent de magnifiques tombés.
Le velours, gaufré, rasé, imprimé… il est toujours magnifique et vous confectionnerez, avec les différents velours, de somptueux rideaux… C’est un tissu confortable mais assez connoté « hiver »… pensez-y avant de le décliner partout dans la maison !
La soie, tissu noble par excellence. Elle se décline en mousseline ou en dentelle pour des voilages aériens, en taffetas, en damas ou en bourrette à l’aspect mat. Superbe aussi, la soie sauvage donne un aspect un peu plus brut aux rideaux. Brillante, douce et légère, elle est toutefois très fragile. Attention par exemple au soleil qui décolorera vos beaux rideaux !

Question de tête

Choisir la tête de rideaux, c’est-à-dire la manière dont le tissu sera accroché, demande de la réflexion. En effet, après le choix du tissu, c’est cette attache qui va déterminer l’ambiance générale du rideau et donc
s’adapter au style de votre pièce. Pour une ambiance de charme, optez pour une tête flamande, tuyautée ou froncée, avec un ruban fronceur qui permet de créer les plis selon l’espacement que vous souhaitez.

Article complet sur les fenêtres bien habillées dans Maisons à Vivre Campagne N°98