Plus économiques, les piscines hors sol sont surtout beaucoup plus faciles à installer. Gonflables ou rigides, de forme, taille et structure différentes, elles peuvent même, pour certaines, se démonter pour l’hiver. Vous pouvez aussi opter pour des piscines hors sol maçonnées. Contrairement aux piscines enterrées, pas de gros travaux d’excavation à prévoir. Evidemment, elles ne sont pas démontables, mais elles ont une longue durée de vie.

Les différents modèles

Facile à installer et à ranger, la piscine gonflable autoportante reste la moins onéreuse… mais aussi la moins durable. Elle se compose d’un ou plusieurs boudins fixés à une toile en PVC qui constitue l’étanchéité. Elle se déploie en quelques minutes, de préférence sur un tapis de sol car le PVC est sensible aux crevaisons et dure 2 ou 3 saisons. Premiers prix autour de 50 €.

Constituée de tubes en acier sur lesquels est fixé le liner en polyester, la piscine tubulaire en kit, qu’elle soit rectangulaire ou ronde, se révèle plus solide. Prévoyez une bonne heure pour l’installer sur un tapis de sol. Durée de vie : environ 5 saisons. Premiers prix autour de 150 €.

Le tout bois

A côté de ces produits relativement bon marché, certains fabricants se sont fait une spécialité de piscines tout bois, c’est-à-dire intérieur et extérieur. Produits haut de gamme, elles s’adaptent à toutes les configurations de pente et de surface et elles permettent d’imaginer des aménagements naturels avec rochers, murets ou gabions. Selon les modèles, le liner est posé dans la cuve en bois ou autour. Prix sur devis.

Article complet sur les piscines hors sols dans Maisons à Vivre Campagne N°102