Avant de choisir votre nouvel, voici quelques questions indispensables à se poser.

Quelle hauteur choisir ?

Les abris bas et plats sont discrets et assurent une montée en température très rapide. L’abri haut constitue un nouveau lieu de vie centré sur le bassin, un espace de détente dont on profite de nombreux mois de l’année. Excellents compromis, les abris semi-hauts permettent de concilier tous ces avantages : performance thermique, espace disponible et intégration paysagère.

Côté prix
Les abris bas, plus abordables

Abris bas ou mi-hauts, vous pourrez opter pour un abri amovible. Manuel, cet abri se relève ou s’enlève pour dégager entièrement le bassin. Comptez environ 6000 € livré et posé, pour une piscine de 8 x 4 m. Autre option, l’abri coulissant qui s’ouvre d’un seul côté ou de chaque côté du bassin, mais qui exige un dégagement d’environ 4 m derrière le bassin. Comptez environ 7000 €. Enfin, très tendance actuellement, l’abri télescopique est constitué de modules gigognes qui s’emboîtent les uns dans les autres et se stockent en bout de piscine. A partir de 9500 €.

L’abri haut, plus onéreux

Haut de plus de 1,80 m, il offre un véritable espace de vie autour de la piscine et l’on peut circuler debout à l’intérieur. Pour calculer une fourchette de prix, vous prenez en compte la forme de l’abri.

Les plus simples sont composés de 3 angles, les plus complexes de 9 angles. Ils permettent de jolies formes arrondies mais demandent aussi plus d’assemblage… ce qui augmente leur prix. Vous trouverez des abris télescopiques qui fonctionnent sur le même principe que pour l’abri bas qui permettent de dégager totalement la piscine par beau temps, des abris semi-fixes avec lesquels on peut dégager seulement une partie de la piscine et enfin des abris fixes, idéals quand on manque de place. Pour un abri haut de 5 x 9 m, livré et installé sans options pour une piscine de 3 x 6 m, comptez environ 20 000 €.

Article complet sur les abris de piscine dans Maisons à Vivre N°35