Jouez le naturel avec le bois

Que ce soit des rondins, de simples planches ou des poutres de récupération, le bois est un des matériaux les plus simples à utiliser en bordure. Pour une bordure droite et un aspect assez rustique, les poutres sont parfaites ! Massives et souvent très lourdes, elles retiennent bien la terre et sont relativement faciles à mettre en oeuvre. Vous les poserez soit à plat, soit à la verticale enfoncées au 2/3 dans une tranchée, avant de couler un peu de béton et de remblayer avec de la terre. Vous pouvez aussi créer des bordures légères si vous espacez les bois et les posez de manière plus libre.

Les bordures tressées

Traditionnellement en osier, ces bordures sont inspirées des plessis médiévaux. Seul inconvénient, elles ne durent que quelques saisons ! Vous le faites vous-même ? Pour les piquets, coupez des branches bien droites d’osier, de noisetier ou de châtaignier de petite section (3 à 4 cm), fichez-les solidement dans le sol et tressez avec les branches plus fines.

Et le végétal ?

Si ce n’est pas forcément la plus simple à mettre en oeuvre, en raison de la lenteur de pousse des végétaux, une bordure en buis, santoline, romarin, ou plus étonnant, en alternant les variétés, est le gage d’une intégration parfaite. Bien taillée et toujours verte, elle demande des soins et de la patience, mais le résultat est superbe !
Les jardiniers les plus pressés opteront pour le Lonicera nitida qui, taillé comme les buis, pousse vite et ne craint pas les maladies.

Article complet sur nos bonnes idées pour des bordures de jardin personnalisées dans Jardins à Vivre N°3