Contrairement à sa dénomination courante en France, le papier peint n’est pas peint ! Depuis le XVIIIe siècle, il est imprimé selon un processus d’abord artisanal puis devenu industriel au XIXe siècle avec la mécanisation. Après avoir bénéficié d’un extraordinaire engouement jusqu’aux années 70, il a été supplanté par les peintures et autres enduits décoratifs.
Aujourd’hui, on n’utilise plus du tout le papier comme dans les années 70 où l’on habillait la totalité d’une pièce, mais plus par petites touches.

Le papier peint fait le mur

Depuis quelques saisons, on le voit revenir sur nos murs avec plusieurs grandes familles de motifs.

• Beaucoup de motifs végétaux, botaniques, exotiques, de fleurs et d’ambiances tropicales qui donnent un sentiment d’évasion et qui parfois, s’ils sont utilisés par petites touches, donnent à la pièce un effet de profondeur.

• Les trompe-l’œil sont aussi très présents depuis quelques années. Bibliothèques, livres empilés, briques, panneaux de bois, rondins, béton… Tout faux tout beau, ils permettent de créer des effets surprenants et de poser, sans difficultés, tous les matériaux dont vous avez toujours rêvé.

Article complet sur le grand retour du papier peint dans Maisons à Vivre Campagne N°101