Cocooner, c’est créer une bulle de confort et de sécurité autour de soi. Ce sont d’abord les intempéries qui nous poussent à nous mettre à l’abri, mais le besoin de se retrouver et d’échapper au tumulte extérieur est également une puissante motivation. Se ressourcer apparaît aussi comme le dernier luxe dans nos vies trépidantes à en croire l’engouement pour le mouvement « slow life » qui incite à ralentir le rythme et à prendre son temps. Voici quelques ingrédients incontournables pour bercer nos intérieurs d’une douce quiétude.

DES MATIÈRES CHAUDES

Dès les premiers frimas, un seul remède : du chaud et du chaleureux. Les plus frileux miseront sur des matières aux propriétés isolantes comme la laine, le mohair ou l’alpaga. Les matériaux comme le bois sont aussi omniprésents. Parquet, mobilier ou même petite décoration se confectionnent dans des essences plutôt claires pour apporter une luminosité qui fait souvent défaut pendant la saison hivernale. La peau de bête, fausse évidemment, et le tricot à grosse maille, sont les deux incontournables du moment. De manière générale, les finitions se choisissent plutôt mates pour accentuer ce côté chaleureux.

MATIÈRES NATURELLES

Il existe toutes sortes de fibres. Mais la grande tendance actuelle préfère les naturelles aux synthétiques. C’est ce dont témoigne le succès des créations signées Muskhane, Whole, Caravane ou Bed and Philosophy. Toutes valorisent le textile par des procédés écologiques qui soulignent leur douceur et leur sensualité. Des philosophies bien en phase avec la tendance cocooning à qui l’on doit l’engouement pour les tissus douillets et confortables.

Laine, coton, alpaga, mohair, cachemire, soie… Qu’elles soient d’origines végétales ou animales, les fibres naturelles ont en effet vu leur popularité grimper ces dernières années. On en distingue de deux provenances : les fibres d’origine végétale et les fibres d’origine animale.

Article complet sur le Cocooning at home dans Maisons à Vivre N°29