LE PVC

Matériau facile d’entretien, il a un très bon pouvoir isolant. Avec le PVC, il est possible d’obtenir des dimensions et des formes (cintrées par exemple) adaptées aux besoins et aux envies. On peut jouer avec  les couleurs car la palette de teinte est très large, comprenant même des imitations bois et la possibilité de dissocier couleur intérieure et couleur extérieure. Grâce à des montants de plus en plus fins, le PVC a gagné en élégance et en raffinement.

LE MÉTAL

L’aluminium : c’est un matériau rigide, robuste, facile d’entretien et esthétique, par sa finesse et son élégance mais son pouvoir isolant est limité. Pour une meilleur isolation, les baies vitrées en aluminium sont prévues avec une rupture de pont thermique (une baguette en polyamide renforcée de fibre de verre). Avec un grand choix de coloris, les finitions peuvent être mates, satinées, brillantes, métalliques, sablées.
L’acier : caractéristique du style industriel et des constructions d’après-guerre, l’acier se prête parfaitement à la réalisation de baies vitrées au style authentique. Très cotées par les architectes, les menuiseries en acier s’intègrent parfaitement dans des bâtiments en pierre, ou contemporains façon loft. Choisissez un modèle avec rupture de pont thermique pour une bonne isolation.

QUEL VITRAGE CONTRE LES EFFRACTIONS ?

Pour assurer la sécurité, les vitrages sont classés suivant leur résistance à l’effraction. On les distingue par le nombre de feuilles qui les compose :
• le vitrage de protection classe 2 protège contre les bris de glace (résistance aux jets de pierre), assure la sécurité des personnes (risques domestiques) et des biens (vandalisme, dégradations).
• le vitrage sécurité protection classe 5 est trois fois plus résistant. Il est préconisé pour une sécurité renforcée car il diminue fortement les risques d’effraction. Il est recommandé par les assureurs.

Article complet sur le bon choix de ses baies vitrées dans Maisons à Vivre N°31