Si votre toit n’est ni trop pentu, ni trop haut, choisissez 3 jours secs et sans vent et au travail !

Comment faire ?

Attention, respectez les règles de sécurité de base, travaillez avec une autre personne, portez des chaussures antidérapantes, attachez- vous avec un harnais et utilisez une échelle spéciale pour les toits. Évitez aussi de procéder par temps humide ou par fort vent ce qui rend la toiture glissante et vos produits moins efficaces. Pensez également à vous protéger à l’aide d’un masque pour ne pas inhaler certains produits de nettoyage ou de démoussage.

Bon à savoir 

Une fois sur le toit, installez-vous sur une planche pour répartir votre poids et préserver les tuiles voisines. Travaillez toujours de haut en bas et n’oubliez pas de boucher la descente de gouttière avant de gratter les mousses.

Utiliser un nettoyeur haute pression

Pour enlever les taches et les mousses incrustées, un nettoyeur haute pression se révèle précieux… à condition de l’utiliser avec précaution. Très puissant, le jet peut abîmer les tuiles ou les ardoises. Très fragiles, ces matériaux doivent donc être nettoyés délicatement. Réglez le débit sur la puissance la plus faible et n’approchez pas trop le jet de vos tuiles.

Article complet sur l’entretien de sa toiture en hiver dans Maisons à Vivre Campagne N°98