Indispensable, le tri

Médicaments et produits de soin ont une durée de vie limitée, alors soyez impitoyable. Faites preuve de méthode et jetez les médicaments sans boîte ni notice, ceux dont la date d’utilisation est dépassée, ou encore ceux dont les emballages et pelliculages sont abîmés, les flacons entamés… Il est recommandé de trier ses médicaments une à deux fois par an.

Bon à savoir : Un médicament périmé ne doit pas être jeté avec les ordures ménagères. Depuis 2007, tous les pharmaciens les récupèrent gratuitement. Cette collecte s’applique aux gélules, comprimés, ampoules, crèmes, sirops, sprays, etc. Ensuite, l’élimination de ces médicaments est réalisée par l’association Cyclamed.

Cosmétiques au top

Débarrassez-vous de ceux dont la date d’utilisation est dépassée ou ceux qui sont entamés depuis plusieurs mois. Vous trouverez, sur le contenant ou l’emballage, un pictogramme figurant un pot de crème ouvert sur lequel est inscrit la lettre M précédée d’un numéro.

Exemple : 6M, ce chiffre indique le nombre de mois durant lesquels utiliser le cosmétique après son ouverture. 6M = 6 mois d’utilisation. Pensez à indiquer la date d’ouverture lorsque vous l’entamez.

Rangements dédiés

Une fois triés, les médicaments que vous gardez seront rangés hors de portée des enfants dans une armoire sécurisée. Tous les médicaments doivent être conservés dans leur emballage avec leur notice et de manière à voir leur nom facilement, c’est un gain de temps en cas de besoin. Armoires à pharmacie ou boîtes métalliques détournées, type boîte à outils, offrent un espace organisé en tiroirs pour ce type de rangement, très solides et facilement sécurisables grâce à un cadenas. Pour les cosmétiques, utilisez des boîtes de rangements spécifiques. Les organizers, ces tiroirs où vous logez des boîtiers transparents à compartiments, restent la panacée.

Article complet sur l’organisation de la salle de bain dans Maisons à Vivre Campagne n°98