LA MÉTAMORPHOSE D’UNE ÉCURIE

En région parisienne, une ancienne écurie a été transformée en une maison familiale lumineuse, spacieuse et confortable. Tournée sur le jardin, elle communique par de larges baies vitrées et diverses terrasses.

Alors qu’ils habitaient une majestueuse maison Mansart, les propriétaires ont décidé de la vendre, pour rénover et s’installer dans ses dépendances : une ancienne écurie ! Attirés par ses volumes généreux et originaux, mais aussi par le charme de son architecture, les propriétaires se sont lancés dans l’aventure. Laissée dans son jus depuis des années, la bâtisse était très abimée. Un an plus tard, c’est devenu une belle maison familiale.

FAIRE ENTRER LA LUMIÈRE

Atypique, le bâtiment des anciennes écuries s’étendait sur plus de 25 m2 de long sur deux niveaux. Très sombre, la construction était totalement aveugle d’un côté, la création d’ouvertures s’imposait sur les deux niveaux. Au rez-de-chaussée, les pièces communes ont donc été percées de très grandes baies vitrées apportant un maximum de lumière, tandis qu’à l’étage les chambres des enfants étaient équipées de portes fenêtres et de fenêtres de toit. Dans la suite parentale, face au lit, une imposte fixe de très grande taille, offre une vue plongeante sur le jardin et baigne la chambre d’une belle lumière naturelle. Mais la meilleure idée reste ces ouvertures dans le plafond du salon qui laissent entrer la lumière naturelle via les fenêtres de toits !  Explique la propriétaire. Au rez-de-chaussée, les pièces à vivre, sans portes, communiquent librement, ce qui permet également de laisser circuler la lumière.

MATÉRIAUX ANCIENS ET CONFORT D’AUJOURD’HUI

Notre mot d’ordre durant la rénovation était de conserver au maximum les matériaux existant, comme le plancher à voutains en briques rouges, poursuit-elle. Il permet d’offrir plus de hauteur sous plafond et donne aujourd’hui tout son cachet à l’actuelle cuisine. Mais pas forcément facile de transformer un ancien bâtiment pour les chevaux et de le rendre confortable ! Côtés ouvertures, ce sont des châssis en aluminium, pourvus de doubles vitrage à faible émissivité, anti effraction (Oknoplast) et des fenêtres de toit (Velux). De plus, tous les murs et la toiture ont été isolés avec des panneaux de laine de roche (Rockwool)habillés ensuite de plaques de plâtres (Placo) pour éviter les déperditions de chaleur.

Article complet sur la métaphore d’une écurie à retrouver dans Maisons à Vivre n°29