Il y a d’abord la ravissante ville d’Angers avec le château du Roi René, les remparts, la grande place super sympa…Et puis l’Hôtel Dieu, un des plus anciens hôpitaux de France, qui date du XII eme siècle et abrite depuis 1967  le Musée de la tapisserie Le Musée Jean Lurçat d’Angers.

Commencez par visiter l’immense salle des malades , où sont exposés les 10 tableaux qui composent « le chant du Monde » En 1937, Jean Lurçat découvre au château du roi René à Angers, la Tenture de l’Apocalypse, un ensemble de tapisseries du XIVe siècle, tissées pour Louis Ier d’Anjou. Bouleversé par ce qu’il considère comme l’un des plus grands chefs-d’œuvre de l’art occidental, il entreprend alors le Chant du Monde, réplique moderne de l’Apocalypse, œuvre de fiel et de miel comme la qualifiait l’artiste. Mais la tapisserie se fait aussi ultra contemporaine avec la XI e triennale Internationale de mini-textiles. Libres comme l’Art, est un concours dont l’objectif est de stimuler la recherche, la création et l’innovation dans le domaine de l’art textile.  460 candidats ont participé à cette nouvelle édition, dont plus de 60% d’étrangers…Alors régalez vous avec ce foisonnement d’œuvres dont les dimensions n’excèdent pas 12 X 12 X12cm. Elles mélangent fil et idée de fil, couleurs, matières… mais surtout une extraordinaire créativité !

Retrouvez l’article dans le Magazine Maisons à vivre N°28