Une balade grandiose entre montagnes et plaines dans le Jura  : nous sommes dans le sud du département du Doubs, une région qui offre un dépaysement total et dont la chaleur de l’accueil n’est pas le moins impressionnant des trésors.

Lorsque l’on débarque en hiver du train ou de la voiture bien chauffée, la première impression est plutôt… frisquette ! Il faut faire comme les gens du cru : prévoir des vêtements chauds pour affronter le froid et le soleil en toute tranquillité ! Une fois bien emmitouflé, c’est la qualité de l’air qui surprend. Un air pur, vivifiant et tonique, à vous remettre d’aplomb en un clin d’œil, le citadin le plus anémié ! C’est alors que le paysage s’impose à vous, immense, large, généreux.
UNE NATURE PRÉSERVÉE
Des massifs montagneux, mais aussi des combes couvertes de sapins, de larges plateaux sur lesquels se dresse, au détour d’un chemin, une ferme qui semble oubliée là… Entourée de quelques arbres blanchis de givre, elle attend de renaître à la vie avec le retour des vaches qui y passeront l’été. Outre le ski alpin à Métabief, la station du département du Doubs et ses 40 km de pistes avec de magnifiques points de vue sur la chaîne des Alpes, notamment depuis le sommet du Mont-d’Or, plus haut sommet du Doubs qui culmine à 1 463 m, le must, pour apprécier le Jura, c’est une immense balade en raquettes.

Article complet sur la promenade hivernale dans le Jura à retrouver dans Maisons à Vivre Campagne n°88